Faire un rituel pour attirer des femmes ou des hommes est aujourd'hui devenu une pratique presque banale. Si l'utilisation de la Magie rouge est encore tabou chez les plus de 40 ans, ce n'est plus le cas chez les jeunes adultes qui ont grandi avec la Magie et n'ont aucun scrupule à l'exploiter à des fins de séduction. On savait déjà que certaines femmes usent et abusent du rituel de Magie d'amour pour ensorceler et charmer des hommes mariés. Il s'agit là d'une pratique plus motivée par la jalousie ou la vengeance que par l'amour véritable

Toujours est-il que des hommes attirent les femmes ou des femmes attirent des hommes grâce à la Magie rouge ou sorcellerie d'amour. L'ensorcellement amoureux peut dont être de l'ordre de la Magie noire quand il est effectué par méchanceté ( mauvais oeil ) ou de l'ordre de la Magie blanche quand il est effectué par amour véritable. Combien de femmes se doutent que la femme qui a séduit leur mari ou leur concubin a fait un rituel de Magie rouge ? Nous savons par exemple que ce livre, devenu le classique du genre, est beaucoup téléchargé par des étudiants, filles et des garçons, et qu'il ne sert pas qu'à faire revenir une personne après rupture. Ce livre révélant le rituel de Magie rouge authentique est employé par des étudiants à des fins de séduction et de conquêtes amoureuses et sexuels.

Il ne faut pas croire que ce sont seulement les garçons qui se servent de ce rituel pour attirer des filles. Ces dernières savent aussi parfaitement profiter de la puissance de la Magie rouge pour envoûter les garçons. Ce qui est certain c'est que les femmes, plus que les hommes, se servent du rituel de magie d'amour pour voler les partenaires de leurs rivales. Les hommes sont plus guidés par le désir sexuel que par la rivalité viril entre mâles. De plus, les garçons ont tendance à se vanter auprès de leurs copains d'avoir utilisé le rituel pour attirer les filles ; ils en font même parfois un jeu ! Les filles, les femmes, restent très discrètes, préférant garder secrète leur pratique de la Magie rouge