On a tendance en Magie à parler surtout des bénéficiaires des rituels et bien moins des victimes d'ensorcellement ou d'envoûtement. Effectivement, il est bien évident que toutes les personnes subissant sans le savoir l'influence d'un sort n'apprécieraient pas de l'apprendre. Il est rare en effet que les utilisateurs des rituels de magie à faire soi-même aient pour souhait de faire gagner plus d'argent à quelqu'un, de lui faire naître des facultés de médiumnité ou lui donner des pouvoirs "surnaturels".

Mise à part le rituel de guérison qui est  très souvent exploité pour aider un proche malade à guérir, les gens utilisent en général la magie blanche pour obtenir des avantages personnels. Il n'y a rien de mal à cela et, nous l'avons déjà dit par ailleurs, la Magie est un moyen comme un autre de vivre d'être plus plus heureux possible dans sa vie. Mais bien entendu, il arrive que pour notre propre bonheur, nous soyons obligés d'ensorceller des personnes ; c'est la cas notamment dans le domaine de la magie rouge.  

Nous pourrions dire qu'il n'y a pas de problème tant qu'une personne ne sait pas qu'elle est ensorcellée ou envoûtée. Dans la majorité des cas, les personnes sous l'effet d'un "mauvais" sort ne le savent pas et ne le sauront jamais, soit parce qu'elles ignorent tout de la Magie, soit parce qu'elle n'y croient pas. Parfois néanmoins, une attirance amoureuse ou sexuelle magique incroyablement intense, soudaine et irréprésible ou un mauvais sort qui s'acharne ( magie noire ) peuvent mettre la puce à l'oreille des concernés. Alors, la Tradition occultiste a prévu le moyen de se libérer d'un enchantement : le rituel de désenvoûtement

Voir tous les rituels de magie à faire soi-même